Connexion

Actualités

Toutes les actualités

Essai tracteur New Holland - Polyvalent, maniable et compact : le T5 est-il vraiment taillé pour l’élevage ?

Essai tracteur New Holland - Polyvalent, maniable et compact : le T5 est-il vraiment taillé pour l’élevage ?

À en croire le constructeur, le T5 est le tracteur d’élevage incontournable sur une exploitation. C’est exactement ce que va vérifier Nicolas Hautot, éleveur de vaches laitières en Normandie. Il dispose d’une semaine pour ausculter l’engin sous toutes ses coutures et valider que la machine répond à ses exigences. Rappel sur les caractéristiques principales de la gamme lancée il y a un peu plus d’un an.

Web-agri poursuit sa série d’essais tracteur d’élevage et cette fois-ci, l’éleveur sélectionné voit la vie en bleu depuis une semaine. En effet, c’est Nicolas Hautot, jeune éleveur normand qui s’y colle. Il a reçu un tracteur New Holland de la série T5, équipé d’un chargeur frontal et d’une transmission Dual Command. Avant de vérifier avec lui si l’engin répond aux besoins d’un élevage, petit rappel sur la gamme renouvelée à l’occasion du passage à la norme Tier 4 final.

Moteur quatre cylindres de 114 ch

Sous le capot, le moteur est un quatre cylindres F5 de 3,4 l de cylindrée. Selon le modèle, il développe entre 75 et 114 ch. Pour l’essai, la marque a mis à disposition un exemplaire T5.115, soit le plus puissant. Côté transmission, trois possibilités :

  • SynchroShuttle : une boîte entièrement mécanique à trois gammes et quatre rapports, soit 12 vitesses avant et arrière, un chiffre qui double si l’éleveur opte pour le réducteur en option.
  • PowerShuttle : la transmission existe en 12 ou 24 vitesses mécaniques, avec un inverseur hydraulique et un réducteur.
  • Dual Command : il s’agit de la version haut de gamme à 24 vitesses, équipée d’un inverseur électrohydraulique et d’un système Hi-Lo.

Le modèle présenté profite de la version Dual Command et d’un inverseur électrohydraulique, dont la sensibilité est réglable selon trois niveaux. En fait, quand l’opérateur souhaite changer rapidement de sens de marche, il lui suffit de régler la molette en position maximale et le tracteur passe de marche avant à marche arrière en un temps record. De quoi faire patiner les roues parfois !

Capacité de relevage de 4,4 t

Le relevage arrière offre une capacité de 4,4 t et bénéficie d’un dispositif de contrôle mécanique Lift-o-Matic, ou électronique EDC. L’engin est prédisposé en usine pour recevoir un chargeur frontal. Cette solution permet de profiter du relevage avant sans avoir à dételer la fourche.

Côté confort, New Holland frappe fort. La cabine et le pont avant peuvent être suspendus (en option). Le modèle essayé ne dispose malheureusement pas de ces équipements, ce que l’agriculteur ne manquera probablement pas de remarquer. Le toit panoramique relève la visibilité, déjà bonne en cabine, et du coup, réduit la fatigue de l’opérateur dans les applications au chargeur. Fini le torticolis, le conducteur garde toujours un œil sur son outil sans se plier en deux.

Conforme à la Mother Regulation

À l'extérieur, la vision nocturne est améliorée grâce à huit phares halogènes. Les rétroviseurs grand angle sont installés pour répondre à la Mother Regulation. Tout comme la deuxième ligne hydraulique de freinage, obligatoire depuis le 1er janvier. 


Filtres d'origine
Filtres d'origine

Utilisez les filtres d'origine New Holland